FESTIVAL CIRCULATION(S) / Fetart / Jeune photographie

0 Posted by - 22 février 2012 - COUP DE COM

Le Festival Circulations a pour vocation de présenter un panorama de la nouvelle génération de photographes européens aux talents indéniables et de mettre en synergie des initiatives culturelles européennes autour de l’image. Chaque photographie est comme un rappel aux choses simples, mais compliquées, à la beauté qui se perd dans la laideur de la vie.

Il se tiendra à la galerie Côté Seine et au Trianon du parc de Bagatelle à Paris du 25 février au 25 mars 2011.

Présidé cette année par Christine Ollier, il présentera une exposition de plus de 40 photographes européens ainsi que de nombreuses autres manifestations (lectures gratuites de portfolios les 10 et 11 mars).

Navette pendant les vernissages depuis la Porte Maillot (arrêt bus n°244).

Série « Ideal Woman » – « La Femme Idéale » est une série d’autoportraits qui emploient les stéréotypes kitsch de la femme inspirés par les publicités, le cinéma et la pornographie des années 50 et 60. Elle s’assoit – ennuyée et indolente – fixée dans un paysage idéal.
ROY Kourtney /France / Artiste SFR Jeunes Talents / 2012

Série « MÆT » – « À quoi ressemble votre consommation d’aliments ? Êtes-vous maintenant rassasié ? »
JOHANSEN Per /Danemark / Sélection du Jury et de Fetart / 2012

Série « Huis-Clos » – « Le Huis-Clos inscrit les personnages dans les rituels et les coutumes familiales. »
CHASSARY Amélie et BELARBI Lucie /France / Artiste SFR Jeunes Talents / 2012


Série « Lower Bottom » – A deux pas de San Francisco, Lower Bottom, un quartier pauvre, objet de nouvelles convoitises, est sur le point de changer de visage sous l’œil photographique de Charlotte Yonga.
YONGA Charlotte /France / Sélection du Jury et de Fetart / 2012

Série « Je vois ce que tu ne dis pas  » – “Je ne suis pas au “bon” moment, au “bon” endroit, tenant la caméra au “moment décisif”.
GOOD Désirée /Suisse / Sélection du Jury et de Fetart / 2012

Série « Oblivión » sur la maladie d’Alzheimer – « Il y a des morts progressives, dans la vie. Tout s’efface pendant que la maladie d’Alzheimer progresse, tout finit par se confondre. »
DANES Salvi /Espagne / Artiste présenté par l’Institut d’Estudis Fotogràfics de Catalunya (Espagne)  / 2012

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...